Repenser les modèles de restauration d’entreprise

Repenser les modèles de restauration d’entreprise

« Le monde d’après », voici quelques mois, cette expression est entrée dans nos vies. Parfois porteuse d’espoirs ou au contraire d’angoisses, elle n’en désigne pas moins les leviers de révolutions qui se mettent en place progressivement dans nos métiers.
La restauration d’entreprise a été fortement impactée par la crise du Covid19 : On dénombre 6 000 suppressions de postes à venir dans le secteur. (1)
Mais pas seulement, l’évolution des sociétés, les dynamiques sociales et la notion de bien-être au travail qui se développe, la mouvance startup et le déploiement des processus RSE ont permis de modifier considérablement le visage de la restauration d’entreprise classique comme nous la connaissions : Baisse de fréquentation, modulation des espaces, variétés proposées…
L’espace et le temps sont réinventés pour s’adapter à la demande et à ces évolutions des modes et rythmes de travail.

Flex office, télétravail, coworking… L’environnement de travail dans son ensemble évolue. Les espaces en ville se réduisent et multiplient leurs fonctions, se modulent dans un but financier (le prix des m2 explose dans les grandes et moyennes villes) mais aussi de rapprochement et de cohésion des équipes.
Le temps de travail impose toujours plus de productivité et vient favoriser les modes de collaboration plurielles et d’organisation transversales.

d’euros de Chiffres d’affaires pour la
restauration collective en 2019

de repas servis par jour par les sociétés
de restauration avant la crise du Covid19

de Chiffres d’affaires en moins en mai 2020
par rapport à janvier 2020

Il y a également une demande de salariés eux-mêmes et des candidats qui misent aujourd’hui beaucoup sur l’atmosphère de travail et tout ce qui faisait les « à-côtés » sont aujourd’hui des atouts majeurs dans le recrutement pour attirer de nouveaux talents. La culture d’entreprise est aujourd’hui recherchée car elle est à la fois levier de performance organisationnelle et porteuse de valeurs auxquels les salariés vont pouvoir s’identifier. 88% des jeunes employés estiment qu’il est primordial d’être en phase avec la culture d’entreprise de leurs sociétés. (2) Et cela est d’autant plus vrai après la crise que vous venons de vivre.

Les formats et concept de restauration d’entreprise, ont dû évidemment se réinventer pour survivre à la crise du Covid19, mais se tournent également déjà vers l’avenir et les formats hybrides que la restauration pourra prendre. La technologie et les innovations se multiplient au service des concepts de restauration d’entreprise : cantines connectées, système MaCantine développé par Elior, le concept hybride imaginé par Newrest Restauration, les applications mobiles, ou encore la borne express lancée par Compass, les frigos intelligents, la pré-commande et le click & collect…
Objectifs : convivialité, gain de temps et innovations au service des salariés et de l’entreprise.

Mais aussi bien-sûr efficacité et flexibilité :

Pour cela la modulation des espaces devient essentielle pour proposer diverses expériences aux collaborateurs à tout moment : l’environnement multiplie ainsi ses fonctions au service des modes de travail.
Ainsi au cœur de la Tour la Marseillaise, Provence Froid a pu s’investir aux côtés de Sodexo pour développer une offre intégrée et intégrale pour les salariés de la tour :



• VARIÉTÉ : Un restaurant d’entreprise constitué d’échoppes (échoppe du monde, méditerranéenne, wok, pasta…)
• FLEXIBILITÉ : Un work café et plusieurs environnements de travail spécifiques (coworking, silence, réunion…)
• QUALITÉ & CONVIVIALITÉ : Une conciergerie proposant des paniers primeurs, épicerie, ateliers…


Flexibilité au service d’une extensibilité de l’espace-temps repas : Gain de temps et d’espace

Si les outils technologiques ont d’ores et déjà investies les offres de restauration en entreprise, les espaces sont quant à eux, pensé et agencés de manière à être de plus en plus connectés.
Des espaces connectés, connectés entre eux et favorisant la connexion. Ça fait beaucoup ! :p
L’idée ici est évidemment de réinventer l’espace avec des fonctions et usages multiples qui vont permettre de faire vivre le lieu en dehors de heures de restauration (d’élargir celles-ci d’ailleurs souvent aussi et d’offrir une plus grande liberté aux collaborateurs).

Tout en poursuivant les dynamiques existantes montantes et nécessaires : enjeux environnementaux, alimentation plus saine, équilibrée, circuits courts, locavore, transparence des compositions… Le monde d’après devra également anticiper le redéploiement de la restauration d’entreprise vers des formats plus mixtes, plus libres et avant tout au service du collectif comme de l’individu.
Challenge accepted !

  • (1) Source mai 2021 : Le Monde « Les professionnels de la restauration d’entreprise veulent chercher les salariés « là où ils se trouvent »
  • (2) Source 2019 : (https://linkhumans.com/)